‘Les Babas-Cool’

Titre original : Les Babas-Cool (Quand tu seras débloqué, fais-moi signe !)
Pays : France
Réalisateur : François Leterrier
Année de sortie : 1981
Genre : Comédie
Type : Long-métrage


Résumé

Antoine Bonfils (Christian Clavier), rentre à Paris lorsqu’il tombe inopinément en panne mécanique sur une petite route de Provence. Dans le village le plus proche, il fait la connaissance d’Aline (Marie-Anne Chazel) qui l’introduit auprès de sa communauté hippie dont les membres disent vivre en communion avec la nature et ses principes… De retour chez lui, une dispute éclate entre sa femme Christine (Charlotte de Turckheim) et lui. Antoine désire revoir Aline et décide d’aller passer ses prochaines vacances chez ses nouveaux amis, en s’intégrant à leur communauté.

L’avis de Ciné’xagone ()

Portée par quelques membres éminents du Splendid (Clavier, Chazel, Martin Lamotte, Anémone), cette comédie se veut la satire drolatique d’un mouvement culturel déjà en déclin à l’époque de sa sortie. Bien loin de la réussite des Bronzès et du Père Noël Est une Ordure, le film se contente d’enfiler les clichés. Trop prévisible, il est amusant par intermittence seulement. Il faut néanmoins reconnaître deux mérites aux Babas-Cool : celui d’éviter les véritables lourdeurs et celui de rassembler des acteurs visiblement dans leur élément, en particulier Anémone, Philippe Léotard, Christian Clavier et Marie-Anne Chazel qui ont su trouver la juste mesure de leur personnage.

La part accordée à la critique sociologique apparaît restreinte. Elle se développe essentiellement à travers la dispute finale dans la communauté, les ressentiments indépassables mais dissimulés entre les membres du groupe, la monogamie inassumée… L’intention du réalisateur François Leterrier était à l’évidence de tourner en dérision une collectivité utopiste qui se heurte de plein fouet à la réalité humaine et sociale. Mais l’exercice aurait pu être bien plus réussi si les scénaristes (Leterrier, Lamotte et Philippe Bruneau) ne s’étaient pas laissés aller à ce point à la facilité.

R.V.H.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s